Session organisée sur les paiements informels
Cinquième Symposium sur la recherche sur les systèmes de santé
Localisation actuelle
Global - International
Période d'activité du projet
02/01 - 15/01/2018
Volume horaire attendu
-
Langues de travail
English
Activité récente
Nombre de postes disponibles
1 sur 5

LE DÉFI

Bonjour à tous! Nous sommes Juliette Alenda et Hyacinthe Kankeu Tchewonpi. Nous sommes tous deux économistes en post-doctorat, spécialisés en économie de la santé dans les pays africains.

Sur Collectivity, nous avons conduit cette année un groupe de travail sur la petite corruption dans les établissements de santé du secteur Public en Afrique. Ce groupe faisait suite à une interview et à la discussion approfondie que nous avions eu après sa publication au sein des CoPs.

La corruption dans le secteur de la santé est un phénomène multidimensionnel dont les causes peuvent être identifiées à plusieurs niveaux (voir notre dernier blog en français sur ce sujet). Il reste peu documenté dans les pays africains (la littérature existante couvre principalement les pays d'Europe centrale/de l’Est). Les enquêtes Afrobaromètre révèlent une forte variabilité de l'ampleur du problème d'un pays à l'autre, reflétant non seulement une forte corrélation avec le climat général de corruption dans chaque pays, mais aussi un lien structurel avec le contexte socioculturel. Il fait également écho à la nécessité d'adopter des approches multidisciplinaires dans l'étude de ce phénomène afin de proposer des solutions efficaces pour les surmonter.

Nous aimerions poursuivre cette réflexion lors du prochain Symposium sur la recherche sur les systèmes de santé qui se tiendra à Liverpool (8-12 octobre 2018), et qui représente une opportunité pour élargir ce débat. L'idée est de proposer une session organisée (date limite de soumission: 15 janv) sur cette question de la petite corruption / paiements informels dans les structures de santé publique dans les PED. En particulier, nous avons l'intention de traiter (1) les obstacles que la corruption créée pour les plus vulnérables et (2) les stratégies visant à éliminer ces obstacles et à responsabiliser les utilisateurs dans leur interaction avec les établissements de santé.

VOTRE CONTRIBUTION

Au cours de la session organisée, 3 à 4 chercheurs partageront les résultats obtenus à partir d’une l'analyse primaire ou secondaire de données quantitatives ou qualitatives. Les discussions, dont nous sommes certains de la richesse, seront ensuite partagées sur différents forums, dont le blog de Collectivity.

À ce stade, nous vous invitons à exprimer votre intérêt et à nous informer des résultats que vous pourriez partager lors de la conférence. Nous deux analyserons vos propositions et ferons une première sélection des contributeurs possibles. Nous répondrons ensuite à tous les candidats pour les informer de notre décision. Avec le groupe sélectionné, nous serons alors en mesure de construire ensemble la proposition de session organisée à soumettre à Health System Global, qui peut prendre la forme d'une table ronde, ou plutôt la forme classique de présentations / discussions. Nous visons une session multidisciplinaire.

L'ÉQUIPE TYPE

Vous êtes chercheurs ou experts en systèmes de santé, et vous travaillez sur la question de la corruption en santé, en Afrique ou ailleurs dans le monde en développement. Vous projetez d'assister au prochain symposium à Liverpool. Vous avez des données empiriques originales, pertinentes au regard du thème de notre session organisée. Tous les domaines scientifiques sont les bienvenus sur ce sujet.

Vous avez des questions ?  Contacter le(s) responsable(s) du projet

PARTENAIRES DU PROJET

Domaines d'expertise désirés

Research
Corruption
UHC

PARTICIPENT AU PROJET (4)

DOCUMENTS

Contributions