"Community Health" Community of Practice (CH CoP)
Rejoindre cette Communauté
Périmètre Géographique
International
Créé
février 2018
Langues de travail
French & English
Activité récente
24 jours ago
Posté le

Résumé Semaine 13

Chers amis,

 

Les deux blogs  publiés par Rachael Tembo à la suite de l'atelier sur les métriques des partenaires de ICH (Integrating Community Health), qui s'est tenu du 7 au 11 mars 2018 à Johannesburg, sont toujours d’actualité. Ci dessous les liens:

 

(i) Obtenir les preuves permettant le renforcement des programmes des agents de santé communautaires

 

(ii) Le point de vue de Mallika Raghavan sur le fonctionnement du partenariat entre des partenaires spécifiques et les homologues du Ministère de la Santé dans 7 pays pour institutionnaliser la santé communautaire

 

Mardi dernier (5 juin), il s’est tenu un webinaire où les conférenciers ont discuté du projet Proactive Community Case Management (ProCCM) mis en œuvre dans une zone périurbaine du Mali. Ceux qui n'ont pas pu assister peuvent voir la vidéo en ligne: ici

  

À mesure que la quantité de données produites à tous les niveaux de la société ne cesse de croître, comment les acteurs au niveau communautaire peuvent-ils utiliser les nombreux ensembles de données générés pour améliorer les soins de santé primaires? Vous êtes invités à participer au webinaire sur: «l'abondance des données», la mobilisation communautaire et les soins de santé primaires, qui se tiendra le mercredi 13 Juin 2018 à 10h00 13h00 GMT. Suivez ce lien pour vous inscrire.

 

Aussi,  pourrait-il y avoir un apprentissage générique à partir du modèle du Zimbabwe qui utilise les grands-mères comme agents de santé communautaires pour combler le fossé thérapeutique en matière de santé mentale? L'approche Friendship Bench  a des leçons intéressantes à partager.

 

Passez un bon weekend.

Tarry (Traduit par Aubin)

1Réponse
Sissoko Foussénou

                 RECHERCHE   SUR  LE   PALUDISME   EN  AFRIQUE

              Décès  du  chercheur malien  OGOBARA  DOUMBO

 

Le samedi 09 juin  2018 le chercheur malien Ogobara Doumbo est décédé à Marseille où il était hospitalisé.

Ogobara Doumbo est un scientifique malien spécialiste du paludisme. Né en 1956 dans le cercle de Koro, village dogon, Ogobara Doumbo a présenté deux thèses de médecine, une au Mali et une en France. Il a présidé pendant dix ans le département d’épidémiologie de la Faculté de Médecine de Bamako.


Natif de Matéou, cercle de Koro, région de Mopti, Ogobara Doumbo, diplômé de l’Ecole de médecine du Mali, était détenteur de plusieurs autres diplômes et distinctions.

Directeur du Malaria Reacherch and Training Center, un centre d’excellence de recherche sur le paludisme, l’homme a, de son vivant, porté haut les couleurs du Mali sur l’échiquier scientifique mondial.


Il préside le Centre de recherche et de formation sur le paludisme, un centre qui a entrepris en 2003 des essais cliniques d’un vaccin contre le paludisme.

Il est membre du conseil scientifique de l’Agence universitaire de la Francophonie.

   Le 13 juin 2007, Ogobara Doumbo a reçu le Prix Christophe Merieux.